Ville de Bouznika: restez informé de l'actualité de la ville de Bouznika

Switch to desktop Register Login

La Société royale d'encouragement du cheval (SOREC) organise les journées portes ouvertes des Haras nationaux les 22, 27 et 29 mars respectivement aux Haras de Bouznika, El Jadida et Marrakech, indique un communiqué de la SOREC.

Ces journées, qui interviennent après celles initiées aux haras régionaux d'Oujda (14 mars), Meknès (19 mars), visent à renforcer l'esprit d'ouverture et de proximité avec les éleveurs de chevaux et les professionnels de la filière équine nationale. Elles se veulent également une plateforme d'information sur le monde du cheval en général et les nouveaux dispositifs liés à l'élevage équin en particulier.

Cet événement, qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale pour la filière équine lancée en octobre 2011, constitue l'occasion pour la SOREC de véhiculer et d'harmoniser les bonnes pratiques liées aux techniques modernes d'élevage, à travers le schéma de reproduction équine, les services proposés par les Haras nationaux au profit des éleveurs (étalons, inséminations artificielles, stations de monte...) ainsi que l'accompagnement administratif (approbation des étalons, documents d'accompagnement des chevaux...).

D'iminents intervenants, experts et professeurs en médecine vétérinaire interviendront à cette occasion sur des thématiques variées telles que la dentisterie, la maréchalerie, l'alimentation et la vaccination.

En savoir plus... 0

Du 8 au 9 juin 2012, l'Association Chouala pour l'éducation et la culture a organisé son dixième congrès au Centre international des jeunes à Bouznika  sous le thème «Le mouvement associatif, un partenaire dans les politiques publiques et l'édification démocratique ».
560 congressistes issus des  96 antennes et 14 régions composant le réseau national de Chouala, ont pris part aux travaux de ce moment historique ponctué par la célébration du 37ème anniversaire de l'Association.
Le congrès avait entamé ses travaux par une cérémonie d'ouverture le 8 juin dans la salle Bahnini à Rabat, un moment particulier qui était l'occasion pour plusieurs intervenants politiques, associatifs et culturels de rendre hommage à Chouala.
A cette occasion, Mohammed Amadi, président réélu, a mis en avant le projet associatif de Chouala basé sur les valeurs de démocratie, de liberté, d’égalité, de modernisme, et de diversité. Chouala, a-t-il ajouté, a consacré ses 37 ans d'action associative au service  public dédié aux enfants et jeunes Marocains dont elle a toujours défendu les droits sociaux, économiques, civils et politiques. Chiffres à l'appui, M. Amadi a passé en revue le bilan des quatre dernières années marqué par l'organisation de 268 actions organisationnelles, la formation de 2.171 animatrices et animateurs qui ont offert 1.432.620 heures de services pédagogiques, à titre bénévole, aux enfants marocains au sein des colonies de vacances.
La jeunesse marocaine n'était pas du reste dans cette dynamique, puisque 5004 jeunes ont bénéficié de 135.108 heures de formation grâce au bénévolat de 333 encadrantes et encadrants qui ont consacré 23.766 heures de service aux programmes et projets dédiés à cette catégorie qui a été toujours au cœur des actions locales, régionales et nationales, de Chouala.  
L’intervenant a appelé à l'adaptation de la loi des associations avec les termes et l'esprit de la nouvelle Constitution, à l'élaboration d'une loi spécifique aux acteurs associatifs, un plan comptable propre aux associations, un référentiel de partenariat avec le gouvernement basé sur la contractualisation, la rentabilité et la reddition des comptes, ainsi que le choix de critères de classification des associations selon leurs objectifs, services, contribution et présence géographique.
Par la suite, les congressistes ont validé les rapports moral et financier et activement adhéré aux huit ateliers qui ont débattu de questions: formation, espaces d’enfants et de jeunes, organisation, enfance, relations internationales, identité, culture, plaidoyer, entre autres. Après l'ouverture des candidatures et du vote qui s'est déroulé dans un esprit démocratique et transparent, le dixième congrès de Chouala a élu le Conseil administratif composé de 75 membres qui a, à son tour, procédé à l’élection du bureau central.

En savoir plus... 0